THM à la COP21

Terre et Humanisme Maroc a été représentée par sa coprésidente Mme Aicha Rochdi à la 21e Conférence des Nations Unies sur les changements climatiques (COP21), qui s’est tenue à Paris du 30 novembre au 11 décembre 2015, à l’invitation de ONUFemmes Maghreb, notre partenaire sur le programme Femmes Semencières au Maroc.

Terre et Humanisme Maroc faisait partie de la délégation Marocaine, menée par Sa Majesté le roi Mohammed VI, composée de près de 250 participants parmi lesquels des ministres, des scientifiques, des experts, des représentants du secteur privé, des investisseurs, des ONG, …

40 000 participants ont participé aux débats dont l’enjeu est de  sauver le climat et pour objectif de se mettre d’accord sur les moyens de limiter le réchauffement climatique à + 2 °C.

Le Maroc, acteur majeur dans la Conférence mondiale COP21

Le Maroc, chargé d’organiser à Marrakech la COP 22 en novembre 2016, s’est positionné ces dernières années comme un pays leader en matière d’énergies renouvelables sur le continent africain et en acteur engagé pour rappeler aux pays développés la nécessité d’augmenter l’aide accordée dans la lutte contre le changement climatique.

C’est ainsi que dès l’ouverture de la COP21, le Maroc a rehaussé les ambitions de sa contribution nationale en faisant passer à 52% la part des renouvelables dans le mix énergétique à partir de 2030, au lieu de 42% comme c’était prévu. Le Maroc s’engage également à réduire de 32% ses émissions de gaz à effet de serre d’ici 2030.

Trois pavillons Maroc ont été aménagés au Parc des expositions « Le Bourget ».Un stand officiel a abrité des ateliers, des sessions de travail en « B to B » et des journées thématiques autour de « la politique du Royaume en faveur du développement durable ».

Le stand du Maroc «  interactif » a exposé des outils de communication modernes réalisés autour de huit thèmes : industrie, énergie, agriculture, eau, habitat, transport, finance-climat et environnement.

Le 3ème stand était dédié à la présentation de la COP22 pour annoncer le futur événement qui se déroulera en novembre 2016 à Marrakech.

Présence remarquée d’ONU-Femmes, notre partenaire, à la COP21 à Paris

La journée organisée par ONU-Femmes le 8 décembre sous le thème «Les femmes, actrices engagées pour la lutte contre le changement climatique» a été lancée par Mme la ministre de chargé de l’environnement au Maroc et son homologueFrançaise au pavillon du Maroc.

onu-femmes-cop21

Mme Ségolène ROYAL et Mme  Hakima El HAITE, ministres de l’environnement de France et du Maroc

A cette occasion Mme Hakima El Haite, ministre marocaine de l’environnement, a procédé à la signature d’une convention de partenariat entre le gouvernement marocain et ONU-Femmes autour des questions du genre dans la lutte contre le dérèglement climatique, du renforcement de l’autonomisation économique des femmes et de l’entrepreneuriat local.L’intervention deMme la ministre a porté un message d’espoir de la COP 21 vers la COP 22, en soulignant l’impact positif de la participation des femmes paysannes dans la lutte contre le changement climatique.

hakima-elhaite-cop21

Signature de la convention par Dr. Phumzile Mlambo Ngcuka, Directrice Exécutive d’ONU Femmes et Mme Hakima El Haite, Ministre Déléguée chargée de l’environnement du Maroc. Photo: ONU Femmes/Kimja Vanderheyden

Quatre panels se sont relayés durant cette journée avec la participation d’imminents intervenants qui ont traité les thématiques suivantes :

  • Climat et Genre : Etat des lieux
  • Femmes et Energie renouvelable/Durable
  • Rôle de la femme pour une agriculture résiliente au changement climatique
  • L’engagement des femmes dans les négociations sur le changement climatique

En conclusion

  • 80% des coûts humains et économiques des désastres climatiques sont supportés par les pays en voie de développement
  • Les femmes sont plus particulièrement touchées par les faits néfastes du changement climatique et il leur incombe la responsabilité d’assurer la sécurité alimentaire de leur famille.
  • l’ensemble des intervenants, en écho à nos propres convictions et notre engagement auprès des femmes, activement relayé par Mme Aicha Rochdi et Mme Sabah Chraibi, également présente à cette manifestation, ont étayé le rôle majeur et fort louable que joue la Femme plus particulièrement la FemmePaysanne dans la résilience au changement climatique.
  • Il est d’une importance capitale de valoriser ce rôle dans la pérennisation de leurs savoirs traditionnels et ancestraux, leur expertise des milieux et des écosystèmes, leur savoir-faire climato-résilient à travers leurs techniques environnementales pour cuire, conserver les aliments, prédire le temps, irriguer sobrement, et construire en bonne intelligence et bonne harmonie avec le milieu naturel.
Un groupe de la délégation marocaine présente à la COP21, avec Mme Sabah Chraibi et M Fouad Amraoui (à droite) membres du conseil d'administration de THM

Un groupe de la délégation marocaine présente à la COP21, avec Mme Sabah Chraibi et M Fouad Amraoui (à droite) membres du conseil d’administration de THM

Posted in Actualité.